×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Culture Guides secrets

Les secrets de la Place des Terreaux

Justin Ducol Justin Ducol

Les secrets de la Place des Terreaux

La place des Terreaux, située sur la Presqu’île, au pied de la Croix-Rousse, n’a pas à rougir face à d’autres places lyonnaises comme la place Bellecour ! Plus méconnue par les touristes (sauf exception durant la Fête des Lumières, bien sûr), la place des Terreaux regorge d’anecdotes que nous avons choisi de vous partager.

Des merveilles de tous les côtés

Vous le découvrirez vous-même : peu importe la direction que vous prenez, sur la place des Terreaux, nos yeux sont émerveillés de tous les côtés ! D’abord, à l’est, où trône le splendide Hôtel de Ville. Ensuite, à l’ouest, où se présente le Massif des Terreaux, un charmant édifice XIXème traversé par une galerie. Au sud, le Musée des Beaux-Arts nous laisse bouche bée tandis qu’au nord, la Croix-Rousse démarre sur ses poétiques pentes sinueuses.

À l’origine, un fossé

L’histoire raconte qu’un fossé se trouvait à l’emplacement de la place des Terreaux. C’est donc le mot latin “Terralia” (fossé) qui aurait donné le nom à la place. On comprend pourquoi les lyonnais ont la main verte !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by milolechienrigolo (@milolechienrigolo) on

Une muraille avant la place

Si à l’origine, l’idée d’une muraille vint de commerçants lyonnais qui protestaient contre l’archevêque Renaud de Forez (il ne respectait pas les taxes marchandes), c’est finalement ce dernier qui en reprit la construction afin de protéger la ville d’une potentielle invasion de la Dombes, pays de souveraineté à l’époque. Cette muraille faisait une taille de deux mètres de large par dix mètres de hauteur ! Elle sera détruite au XVIème siècle après être tombée en ruines…

Publicité

La fontaine de Bartholdi

Le 22 septembre 1892, une fontaine allégorique de la Garonne réalisée par Bartholdi, sculpteur et peintre français, est inaugurée au centre de la place. Elle représente la Garonne et ses quatre affluents se jetant dans l’océan. Si au départ, le projet était une commande du conseil municipal de Bordeaux, son prix trop élevé pour la ville poussa le maire de Lyon à racheter le monument !  

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Lyon Secret (@lyon_secret) on

Plus d’un an de travaux

Quoi, vous n’êtes pas passés par la place des Terreaux depuis novembre dernier ? Après plus d’un an de travaux, la place réouvrait partiellement son sol au public, la rangée de fontaines n’étant pas totalement opérationnelle dès la réouverture. Il aura fallu attendre un mois de plus (jusqu’en décembre), pour que les travaux soient définitivement terminés et que la place soit complètement accessible pour la Fête des Lumières. 

Il y aurait tant d’autres choses à raconter sur la place des Terreaux. Avez-vous des anecdotes à nous partager sur son histoire ? Faites-le sur Instagram en utilisant le hashtag #lyonsecret !