×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
Top Nouveautés

La Fête des Lumières 2020 aura-t-elle lieu ?

Justin Ducol Justin Ducol

La Fête des Lumières 2020 aura-t-elle lieu ?

Menacée par l’augmentation des cas liés à l’épidémie de Covid-19, la Fête des Lumières, symbole de l’attractivité et du paysage culturel de la ville de Lyon, est fortement mise en péril pour le mois de décembre à venir. Mais dans la Capitale des Gaules, malgré les restrictions et le risque pour l’agglomération de passer en zone d’alerte maximale, le nouveau maire Grégory Doucet semble bien vouloir maintenir les illuminations les plus populaires de France coûte que coûte.

Chaque année depuis 1852 (!), la traditionnelle Fête des Lumières rassemble des milliers de visiteurs venus assister aux plus belles illuminations de l’Hexagone. Cette année, bien que l’évènement festif le plus important de Lyon soit menacé par le Covid-19, Grégory Doucet assurait : « C’est l’un des rendez-vous les plus importants de la vie de cette ville, […] une fête qui rassemble, où se retrouvent toutes les générations et qui fait la renommée de notre ville à travers le monde ». Et d’ajouter : « Les contraintes liées à la crise sanitaire ne nous permettent pas actuellement d’organiser […] la Fête des lumières puisqu’il n’est plus possible de rassembler plus de mille personnes, mais […] je veux faire le pari qu’on arrivera à endiguer l’épidémie lors des prochaines semaines ». Un pari risqué ?

Vers une fête adaptée ?

À deux mois de la date (normalement prévue cette année du samedi 5 au mardi 8 décembre 2020), les équipes de la ville seraient à l’heure actuelle en train de travailler à une adaptation exceptionnelle de la fête. Deux objectifs seraient mis en place : 1) décentraliser la fête vers des lieux où la jauge d’affluence peut être maîtrisée (exit donc, la Presqu’île, mais plutôt une fête à la Tête-d’Or par exemple) et 2) revoir à la baisse la quantité d’installations lumineuses habituelles. La décision finale sera rendue mi-novembre. Si la fête ne pouvait pas respecter l’un de ces critères, Grégory Doucet appellera alors « les Lyonnais à remercier les soignants engagés dans ce combat [contre le Covid-19], en mettant des lumignons sur leurs fenêtres ».

Publicité

© Photos : Shutterstock.