×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Nature & Bien-être Top Nouveautés

Découvrez en images les futures Forêts d’Asie au Parc de la Tête d’Or !

Justin Ducol Justin Ducol

Découvrez en images les futures Forêts d’Asie au Parc de la Tête d’Or !

Elles sont l’une des nouveautés les plus attendues de l’année 2021 : les Forêts d’Asie du Parc de la Tête d’Or. Initialement prévues fin 2020, leur lancement a été décalé de plusieurs mois. En s’installant à l’ancien emplacement de la Plaine Africaine du parc, les Forêts d’Asie permettront également la survie et le soin d’espèces animales menacées dans leur milieu naturel. 

Au total, c’est une trentaine d’espèces animales venues d’Asie qui devraient cohabiter dans les enclos et serres de ces forêts implantées en ville. Parmi ces mammifères, oiseaux et même reptiles importés d’Asie, vingt-cinq espèces animales vivront pour la première fois en terre lyonnaise. Ce nouvel espace boisé à l’image des forêts trouvables en Asie mettra le bien-être animal au premier plan et proposera une végétation dense et luxuriante.

© BASE

Sont annoncés (et ci-nommés) : le « Pont de Singe » surplombant la « Rivière de Tortues », une plantation de palmiers appelée « La Désolation des Palmes » en référence au désastre écologique que provoque la production d’huile de palme, le « Sentier des Tapirs », un jardin de bambous suspendus, un espace dédié aux gibbons, « l’Archipel des Oiseaux » et son podium, le « Miroir des Oiseaux », le « Juxe Box Bambou » pour entrer en communication avec les animaux, et bien d’autres.

Publicité

© BASE

Dans la grande volière, une grande place sera accordée à des végétaux s’apparentant à ceux d’Asie, pour créer une immersion digne des plus grandes serres botaniques. L’eau, élément clé de la vie florale, occupera une place prépondérante dans le projet, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de ces Forêts d’Asie. Les déplacements des visiteurs se feront dans le plus grand respect des espèces protégées : des loges de soins leur seront réservées et les tapirs trouveront un bassin leur permettant d’espérer de beaux jours sous le ciel lyonnais. L’ouverture des Forêts d’Asie a eu lieu à l’été 2021.

Photo de couverture : © BASE.