×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Escapades Top Nouveautés

Bordeaux, Milan, Turin, Thionville : toutes les nouvelles lignes de train directes qui vont bientôt circuler à Lyon

Justin Ducol Justin Ducol

Bordeaux, Milan, Turin, Thionville : toutes les nouvelles lignes de train directes qui vont bientôt circuler à Lyon

Après l’officialisation des lignes directes Lyon-Thionville et Lyon-Bordeaux, il était temps pour nous de vous faire un petit récap’ de toutes les nouvelles lignes directes qui opéreront bientôt au départ des gares lyonnaises. Il faut dire que l’ouverture à la concurrence du marché SNCF a amené bien des convoitises de la part d’autres compagnies ferroviaires. En voici quelques unes…

Lyon-Bordeaux sans passer par Paris, c’est pour le 26 juin 2022 (Railcoop)

Cette nouvelle ligne directe officialisée par Railcoop desservira les villes de Roanne, Saint-Germain-des-Fossés, Gannat, Montluçon, Guéret, Saint-Sulpice-Laurière, Limoges, Périgueux et Libourne, avec pour départ Lyon Part-Dieu et terminus Bordeaux Saint-Jean. Le trajet est estimé à 6h47 et arborera des prix très compétitifs selon la compagnie. Selon un entretien récent accordé à Lyon Entreprises, Railcoop estime son lancement au 26 juin 2022.

Lyon-Milan sans détour par Chambéry, départ imminent (Trenitalia)

A l’heure actuelle, un voyage souhaitant se rendre à Milan depuis Lyon doit obligatoirement changer de train en gare de Chambéry ou Genève. La compagnie italienne Trenitalia, de par sa succursale française Thello, souhaitait déjà depuis juin 2021 lancer un trajet direct Paris-Lyon-Milan. Mais la pandémie de coronavirus a retardé les essais (qui continuent actuellement de s’effectuer à Lyon à bord de wagons Zefiro V300. Affaire à suivre.

Lyon-Thionville sans passer par Strasbourg, ni Paris, pour 2023 (Railcoop)

Le 5 août dernier, le DG de Railcoop Nicolas Debaisieux annonçait chez L’Usine Nouvelle le souhait de vouloir mettre en service une ligne directe Saint-Etienne-Thionville, qui transiterait par Lyon Part-Dieu, Villefranche-sur-Saône, Mâcon, Chalon-sur-Saône, Beaune, Dijon, Culmont-Chalindrey, Neufchâteau, Toul, Nancy, Metz puis Thionville (le tout en 5h). Il n’existe actuellement qu’une ligne de TGV directe, mais elle n’opère qu’une fois par jour et dure plus longtemps ! L’officialisation de cette nouvelle ligne aurait lieu à l’automne.

Publicité

Lyon-Turin sans changement, c’est pas pour tout de suite (SNCF/RFI)

Tout comme Lyon-Milan, la liaison Lyon-Turin nécessite actuellement un changement en gare de Chambéry. La création du tunnel ferroviaire (57 km sous les Alpes) se poursuit en 2021, malgré l’opposition qui critique très sévèrement le projet et ses constructeurs ; ces derniers, quant à eux, justifient l’intérêt d’un tel chantier par la volonté de relier plus facilement les deux villes, notamment au niveau touristique, mais aussi de faciliter le transport de frêt. Prévue pour une mise en service en 2030, la ligne directe Lyon-Turin permettra d’atteindre la ville italienne en 1h45 contre 4h aujourd’hui.

De nouveaux trains à grande vitesse sur la ligne Lyon-Marseille dès décembre 2021 (Renfe)

Les grandes lignes sans subvention s’ouvrant donc au marché du plein-accès, c’est la compagnie ferroviaire espagnole Renfe qui exprimait son souhait de vouloir s’imposer sur la tranche Lyon-Marseille à raison de cinq allers-retours en TGV dès le 13 décembre 2021. Ces trains desserviraient les gares d’Avignon TGV, Aix-en-Provence TGV et Marseille Saint-Charles.

À lire sur Lyon Secret :

On connait enfin la date de mise en service de la future ligne de train directe Lyon-Bordeaux !