×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Tous les types de meufs/mecs que tu vas dater au moins une fois à Lyon

Justin Ducol Justin Ducol

Tous les types de meufs/mecs que tu vas dater au moins une fois à Lyon

Le confinement vous a propulsé vers un désert sentimental de solitude et de sécheresse affective ? Comme nous, vous vous êtes récemment remis·e au(x) rencard(s) dans l’espoir de trouver votre moitié ? Voici cinq types de meufs/mecs que vous rencontrerez au moins une fois en « date » (comme diraient les millenials…) à Lyon. 

L’hipster bobo alternatif(ve) de la Croix-Rousse

Lui·elle, tu le vois venir à cinq kilomètres avec son sac en toile de chez Nature & Découvertes, son béret vert bouteille et son odeur de salade aux asperges. Son ouverture sur le monde va te paraître unique et exceptionnelle, jusqu’à ce qu’il·elle commence à te parler de son souhait d’entamer une relation libre avec son ex.

💌 Sa phrase fétiche : « L’amour, c’est comme la fast fashion : c’est moche et ça dure pas longtemps »

💙 Le premier rencard : dans un café des pentes de la Croix-Rousse où tu paieras l’addition (18€ les deux thés à la sauge)

💔 Le motif de rupture : il·elle s’en va à l’autre bout du monde du jour au lendemain, sans te prévenir, pour aller sauver des paresseux en voie de disparition

L’artiste un peu dépressif(ve) qui passe sa vie aux Beaux-Arts

« Tu es magnifique », « tu as changé ma vie », « je ne suis rien sans toi » : gare aux phrases d’accroche de l’artiste lyonnais·e… Sorties de leur contexte, elles seraient juste bonnes à déceler un burn-out plutôt qu’une déclaration d’amour. Il·elle vous rappellera constamment à quel point son art est incompris (c’est juste qu’il est complètement naze).

💌 Sa phrase fétiche : « Tu peux me redire encore une fois que tu m’aimes ? »

💙 Le premier rencard : autour d’un café, entre deux expositions, dans la cour du Musée des Beaux-Arts

💔 Le motif de rupture : il·elle dit vouloir prendre du temps pour lui et s’en va à la recherche d’une nouvelle muse

Le (la) carriériste qui confond Wall Street et la Part-Dieu

C’est sans doute parce qu’il·elle passe tout son temps (week-ends compris) dans les meilleurs bureaux de la Part-Dieu que celui-ci paraît avoir l’esprit obsédé par la réussite et l’argent. D’ailleurs, ne vous laissez pas avoir par son bagou : ce n’est pas son propre business qu’il finira par ouvrir, mais bien votre porte-monnaie.

💌 Sa phrase fétiche : « Désolé pour le retard, j’étais en réunion jusqu’à minuit et demi »

💙 Le premier rencard : à la Villa Florentine ou tout autre lieu ultra-chic où il t’attendra sur son 31

💔 Le motif de rupture : il·elle a reçu une promotion aux Îles Fidji et vous le·la laissez partir (quel dommage…)

Le (la) sportif(ve) qui te donnerait presque un rencard à Fitness Park

Le popcorn au cinéma : fini ! La pizza du samedi soir : bannie ! Le pot de glace Cookie Dough (qu’on l’aime celui-là) : n’y pensez même pas ! Avec le (la) lyonnais·e qui fait du sport autant qu’il respire, oubliez les laisser-allers gourmands et entrez dans un monde où chaque calorie compte et où l’healthy et la pensée positive deviennent obsessions.

💌 Sa phrase fétiche : « Il faudra qu’on compte les calories de la pièce montée à notre mariage »

💙 Le premier rencard : un rencard en courant dans le Parc de la Tête d’Or à Lyon #transpiration #romantique

💔 Le motif de rupture : vous refusez de partager les frais de son abonnement de 239€/mois à la salle 

L’influenceur·se superficiel·le qui dit connaître « tout le gratin lyonnais »

Bon courage pour entretenir une conversation avec l’influenceur lyonnais. Tout ce que vous entendrez sortir de sa bouche sera le son des notifs de son smartphone, ainsi qu’un ou deux râles au moment d’évoquer à quel point « les loyers de la Presqu’île sont tellement chers… mais en même temps, je me verrais pas vivre ailleurs ».

💌 Sa phrase fétiche : « J’ai combien de likes sur cette photo ? »

💙 Le premier rencard : un lieu Instagrammable et un peu hybride, genre le Musée de l’Illusion

💔 Le motif de rupture : il n’y en a pas, il·elle vous a juste bloqué sur Insta

Vous avez d’autres idées de rencard foireux à Lyon ? Racontez-nous ça (ou pas) sur notre Instagram.

À lire sur Lyon Secret : Insolite : il est possible de payer quelqu’un pour rompre à votre place !

 

Top Nouveautés